Que ce soit dans le cadre d’une construction ou d’une rénovation, il faut toujours accorder une grande attention sur les travaux électriques. En effet, l’électricité garantit considérablement votre confort et votre sécurité. 

Vous devez veiller à ce que votre réseau électrique soit bien conforme à la norme en vigueur, notamment la NF C 15-100. Très important encore, tous les travaux doivent être confiés à un professionnel. 

Dans ce guide, nous aborderons les divers travaux d’un électricien et le parcours à suivre pour en devenir un. Cela vous intéresse ? Prenez le temps de le parcourir jusqu’à la fin !

Quels sont les rôles d’un électricien ?

L’électricien effectue diverses tâches, de l’installation à la remise aux normes, en passant par la réparation et le dépannage.

L’installation électrique

L’une des principales missions d’un électricien est l’installation électrique. Cela implique de nombreuses prestations.

Tout d’abord, l’électricien se charge de l’ouverture du compteur en vue de la mise en place de votre réseau d’électricité. À noter qu’il vous appartient néanmoins de bien choisir votre fournisseur d’énergie.

Votre intervenant s’occupe ensuite des divers raccordements. Il raccorde votre installation au réseau public de distribution. De la même façon, il intervient pour les divers raccordements de câbles ou d’éléments électriques de l’installation intérieure. Dans ce cadre, il effectue le travail selon la norme NFC 15-100.

Vous pouvez aussi faire confiance à un électricien pour installer les divers appareils électroménagers. Même si cela vous semble aisé, il faut respecter les règles de sécurité ainsi que les directives du fabricant pour une installation soignée et pérenne.

L’intervention d’un électricien est également nécessaire pour les travaux d’installation domotique. Il prend ainsi en main l’automatisation des volets roulants, des portes de garage, des portails d’entrée, des prises électriques et bien d’autres. Cela vous permet d’avoir une maison intelligente, confortable, sécuritaire et moderne.

Par ailleurs, les travaux englobent l’installation d’un détecteur de fumée qui est devenu obligatoire et doit être réalisé selon la norme européenne EN14604. Cet appareil vous permettra de réaliser des économies d’énergie et d’avoir plus de confort.

Aussi, il est vivement conseillé de confier l’installation d’une VMC à un professionnel comme électricien à Bruxelles si vous habitez la ville

Le dépannage électrique

Un électricien a pour mission d’effectuer les travaux de dépannage électrique. Sachez qu’une panne électrique peut survenir à tout moment. Elle peut être causée par la vétusté d’un appareil, d’un court-circuit ou d’une installation obsolète.

Si l’un de ces cas se présente, pour régler le problème, n’hésitez pas à faire appel à un électricien professionnel. Celui-ci veillera à diagnostiquer l’installation ou l’appareil électrique afin de détecter l’origine de la panne. Après cela, il propose la solution adaptée. Il intervient ensuite pour la réparation ou le remplacement des éléments usés de votre réseau électrique. Une fois ces étapes achevées, il effectue un test pour garantir le bon fonctionnement du système.

L’entretien du réseau électrique

L’entretien du réseau électrique fait aussi partie des missions de l’électricien. Cette prestation consiste à garantir le bon fonctionnement et la longévité de votre installation. Elle évite la survenue de toute défaillance qui pourrait causer des conséquences néfastes à votre réseau d’électricité.

Au cours de son intervention, le professionnel établit un diagnostic en vérifiant chaque état du composant électrique. S’il y a un élément en mauvais état, il le remplace ou le répare.

Pour vous simplifier la vie, il est conseillé de souscrire un contrat d’entretien. 

La rénovation de l’installation électrique

Une rénovation s’impose quand votre installation électrique n’est plus conforme aux normes. Il en va de même si elle tombe souvent en panne ou si elle a été mise en place avant 1991. Sa remise aux normes appartient ainsi à un électricien. 

Celui-ci commencera par étudier le réseau en place afin de tenir compte de sa fiabilité et de ses éventuelles failles. Selon le résultat du diagnostic, il procède à une rénovation partielle ou totale de l’installation. Un test sera toujours réalisé à la fin pour garantir le bon fonctionnement du système.

Comment devenir électricien ?

Il existe des formations dédiées à suivre pour devenir électricien. Pour accéder au métier, il est d’abord nécessaire d’avoir le CAP électricien. Ce certificat est accessible dès l’année qui suit la 3e. Vous pouvez l’obtenir en 1 ou 2 ans au lycée ou dans un centre de formation d’apprentis.

Le CAP peut aussi être complété par les bacs professionnels. Entre autres, il y a le Brevet Professionnel (BP) Installations et équipements électriques, le Brevet Technique des Métiers (BTM) installateur en équipements électriques, le Bac pro MELEC – métiers de l’électricité et de ses environnements connectés. Il existe également le Bac professionnel Électrotechnique, Énergie et Équipements communicants ainsi que le Bac technologique Sciences et Technologies Industrielles Génie électronique.

Pour le niveau bac +1, vous pouvez avoir la MC « Technicien(ne) en réseaux électriques » ou la MC « Technicien(ne) en Énergies Renouvelables ».