Conseils pour brancher un interrupteur simple

Avant toute installation électrique, il est important de prévoir l’emplacement des prises ainsi que des interrupteurs. Vous vous demandez sûrement comment brancher un interrupteur simple. Le branchement d’un interrupteur simple est assez rapide. Cela dit, pour assurer le branchement d’un interrupteur simple, il est conseillé de solliciter un professionnel. Certes, brancher un interrupteur simple est soumis à des normes de sécurité.

Demandez des devis gratuits d’installation électrique

Un interrupteur simple, qu’est-ce que c’est ?

Un interrupteur simple est un interrupteur qui permet de mettre sous tension ou d’arrêter une prise. C’est en général le type d’installation utilisé pour commander le plafonnier d’une cuisine ou d’une salle de bain. Il est donc installé à proximité de la porte pour allumer et éteindre la lumière pendant les va-et-vient dans la pièce. En outre, le branchement d’un interrupteur simple permet aussi d’actionner le fonctionnement des appareils branchés sur la prise associée. Bien qu’il s’agisse d’un branchement d’interrupteur simple allumage, on utilise un interrupteur va-et-vient comme pour un branchement double.

Il est à noter qu’il existe deux types d’interrupteurs simple allumage, à savoir :

  • L’interrupteur en saillie : constitué généralement d’un seul article et utilisé dans le cadre d’une rénovation. Celui-ci est installé contre le mur de manière à éviter de faire une saignée.
  • L’interrupteur à encastrer : composé de plusieurs parties, dont un support universel, un mécanisme, un enjoliveur et une plaque. Ce modèle est logé dans le mur ainsi que ses fils. Il est idéal dans une installation neuve.

Devis 100 % gratuits pour vos installations électriques

Comment brancher un interrupteur simple ?

Le branchement d’un interrupteur simple passe par de nombreuses étapes.

1- Reconnaître les différents fils

L’interrupteur simple est composé de quatre fils de section 1,5 mm². Avant tout, il y a le conducteur neutre bleu clair et le conducteur de protection électrique verte/jaune. Ces fils passent de manière directe sur le point lumineux. Quant au conducteur de phase, généralement de couleur rouge, il arrive à l’interrupteur. Enfin, il y a ce qu’on appelle le conducteur de « retour lampe » qui est de couleur soit marron, soit orange, soit ivoire, soit violet. Celui-ci arrive aussi à l’interrupteur et aboutit au point lumineux.

2- Brancher l’interrupteur

Pour le branchement de l’interrupteur, il faut :

  • Démarrer le disjoncteur général EDF,
  • Couper la gaine ICTA au pied de la boîte d’encastrement si l’interrupteur est encastré,
  • Couper de façon successive les deux conducteurs avec une marge d’environ 75 mm,
  • Dénuder les deux conducteurs successivement à au moins 12 mm du bout du fil,
  • Connecter le fil rouge sur la borne repérée L. Pour ce faire, enfoncez le fil dans la borne s’il s’agit d’une borne avec un accordement automatique. Pour un modèle à vis, vous n’aurez qu’à serrer la vis.
  • Il en est de même pour raccorder l’autre fil sur la borne repérée 1.

3- Remonter l’interrupteur

Pour remonter l’interrupteur, il suffit de fixer le mécanisme sur la plaque support. Ensuite, il faut remettre l’enjoliveur et la plaque. Déclenchez ensuite le disjoncteur EDF et vérifiez son fonctionnement. En pratique, le point lumineux doit s’allumer lorsqu’on appuie l’interrupteur vers le bas. Dans le sens inverse, c’est-à-dire vers le haut, il doit pouvoir s’éteindre. Si le fonctionnement se déroule dans le sens inverse, alors vous devez démonter l’interrupteur et débrancher le fil raccordé sur la borne 1 et le brancher sur la borne repérée 2.

Plusieurs devis gratuits pour vos installations électriques

Pourquoi faire appel à un professionnel ?

Si vous voulez être sûr de réussir le branchement d’un interrupteur simple, il est judicieux de faire appel à un professionnel. Ainsi, vous serez assuré du respect des normes en vigueur. De même, vous serez sûr que la tension et l’intensité maximale d’usage sont respectées. Pareillement pour l’indice de protection d’étanchéité du dispositif.

Effectivement, un interrupteur simple à installer à l’intérieur n’est pas pareil que celui installé à l’extérieur. De plus, il faudra raccorder l’interrupteur à un disjoncteur divisionnaire adéquat. Et à moins que vous maîtrisiez ces aspects, le mieux est de confier le branchement de votre interrupteur simple à un expert en la matière.