Fusible : quel est son rôle ?

Le fusible d’une maison est un élément indispensable à la sécurité d’une installation électrique. Le rôle d’un fusible consiste à protéger un réseau d’électricité. C’est ce à quoi sert un fusible. Contrairement au disjoncteur qui doit juste être réarmé quand il saute, un fusible grillé doit être changé. L’installation d’un fusible diffère selon le type de fusible et de votre installation électrique.

Demandez gratuitement des devis pour vos travaux électriques

Quelles sont les caractéristiques d’un fusible ?

Les fusibles d’une installation électrique diffèrent des fusibles de voiture par leur forme. En effet, un fusible de maison se présente sous une forme cylindrique, en verre ou encore en céramique. Un filament conducteur traverse le centre du fusible dont le rôle est de fondre si l’intensité prévue dépasse une certaine durée. Concrètement, en cas de surcharge, de panne ou de court-circuit électriques, le filament fond à cause de l’augmentation de la température. Pour faire court donc, le fusible vient de la fusion potentielle du filament.

Chaque fusible ne dispose pas des mêmes intensités. Ces dernières sont différentes afin de protéger de manière efficace chaque circuit électrique. L’intensité d’un fusible peut être de :

  • 2 ampères pour un contacteur heures pleines et heures creuses,
  • 10 ampères souvent utilisés pour protéger les éclairages ou un groupe de prises électriques,
  • 16 ampères pour un fusible plus puissant destiné à certains types d’appareils,
  • 32 ampères pour un modèle plus puissant utilisé pour sécuriser un four ou un lave-linge par exemple.

Comparez plusieurs devis pour vos travaux électriques

Les différents types de fusibles de maison

Les fusibles sont présents dans la plupart des anciennes installations électriques. Le fonctionnement de ce composant électrique est régi par la norme CEI 60269. 3 modes de fonctionnement sont réglementés par cette norme.

1-Le fusible gG

Ce type de fusible est très courant au sein d’un réseau domestique. Il spécifie les fusibles essentiels pour garantir la protection contre les surintensités. Et ce, pour l’application de type distribution électrique ou des récepteurs sans pointe de courant importante, à l’instar des récepteurs de type résistif. Contrairement aux fusibles gL, les fusibles gG désignent les fusibles conformes aux normes, c’est-à-dire aux normes allemandes DIN VDE 0636 partie 201 et la norme internationale IEC 60269-2-1.

2-Les fusibles aM ou accompagnateurs moteurs

Ce type de fusibles est uniquement utilisé contre les surcharges brutales et courts-circuits, par exemple dans les moteurs et les circuits primaires des transformateurs. Les fusibles aM sont en mesure d’assimiler les surintensités du courant qui magnétisent à la mise sous tension du moteur. À cet effet, ils sont loin d’être adaptés à la sécurisation contre les surcharges. Ainsi, il est donc indispensable, dans le cas de la protection de moteur, de se servir d’un relais de surcharge dans les circuits d’alimentation du moteur.

3-Les fusibles uR ou ultra-rapide

Les fusibles uR garantissent une protection efficace contre les courts-circuits. En effet, ils sont conçus pour protéger des semi-conducteurs de puissance par un temps de fusion très inférieur aux fusibles aM ou gG. Ainsi, vous devez donc connaître la caractéristique I²t des semi-conducteurs de puissance à protéger et veiller à ce que l’I²t du fusible uR soit inférieur à l’I²t du semi-conducteur. Ces valeurs sont pour les démarreurs ATS et non pour les ATV.

Recevez des devis gratuits pour vos travaux électriques

Comment tester un fusible grillé ?

Pour vous protéger, il est nécessaire de couper l’alimentation générale avant d’installer votre fusible et vérifier la mise hors tension au moyen d’un multimètre. Vous pouvez vérifier votre fusible de 3 manières différentes, à savoir :

  • La plupart des fusibles disposent d’une pastille qui devient rouge s’ils ont fondu, ceux-ci sont facilement réparables.
  • Les fusibles en verre sont réparables par la fonte des fils.
  • Grâce à un multimètre, un ohmmètre ou un testeur de continuité, vous pouvez tester les fusibles et identifier lequel est défectueux.

Si les disjoncteurs ont besoin d’être réarmés quand ils sautent, les fusibles, eux, doivent être remplacés s’ils sont grillés.