Disjoncteur : quel est son rôle ?

Le disjoncteur est un appareil qui permet de couper le courant en cas de danger. C’est donc une sorte d’interrupteur, mais il s’active de manière automatique pour garantir la sécurité d’un bâtiment ou d’une maison. Il est mis en place lors d’une installation électrique et chaque maison doit toujours en avoir. Pourquoi ? Il y a de bonnes raisons à cela.

Demandez gratuitement des devis pour vos travaux électriques

Fonctionnement du disjoncteur

Le disjoncteur fonctionne comme un interrupteur, mais de manière automatique. En effet, il coupe le courant lorsqu’il perçoit un danger imminent pour le bâtiment dans le domaine de l’électrique. Lorsqu’il n’y a pas de problème, le courant passe par le disjoncteur sans aucune interruption avant d’arriver aux appareils qui sont branchés à votre compteur. Mais dans le cas où il y a une anomalie, la bobine détecte cela. Ensuite, elle fait sauter le disjoncteur qui coupe le courant afin d’éviter les incendies ou autres dangers. Il est souvent placé en amont du tableau électrique ou dans un coin de la maison. Cela dépend de l’électricien qui est chargé de l’installation.

Comparez des devis gratuits pour vos travaux électriques

Les rôles du disjoncteur

Pourquoi faut-il avoir un disjoncteur à la maison ? C’est en effet un dispositif qui possède plusieurs rôles, à savoir :

  • Couper l’électricité de l’installation en cas de court-circuit : dans le cas où la bobine détecte un court-circuit, le disjoncteur saute et le courant est coupé. Cela permet d’éviter un incendie dans le bâtiment. C’est aussi le cas pour une surcharge de grande envergure et trop brusque.
  • Pour éviter les risques d’électrocution : le disjoncteur est un appareil qui surveille les défauts d’isolement. Cela permet de garantir la protection des personnes contre l’électrocution de façon directe ou indirecte.
  • Permet de limiter la puissance consommée : c’est pratique pour avoir un aperçu de votre consommation au préalable en fonction de votre contrat avec votre fournisseur d’électricité.

100 % gratuit : devis pour vos travaux électriques

Les différents types de disjoncteurs

En fonction de vos besoins, il y a différents types de disjoncteur sur le marché parmi lesquels vous pourrez choisir.

Disjoncteur de branchement

Le disjoncteur de branchement est idéal pour éviter les courts-circuits et les électrocutions ainsi que les différentes surcharges électriques. Il coupe, en effet, l’arrivée du courant dans les différentes pièces de la maison afin de prévenir les risques. C’est le type de disjoncteur le plus courant dans les maisons résidentielles.

Disjoncteur divisionnaire

Le disjoncteur divisionnaire offre beaucoup plus de précisions, car il est affecté à chaque appareil électrique dans la maison. Ainsi, vous pouvez facilement repérer la source du court-circuit en cas de besoin et trouver la solution adéquate à cela. Il est facile à utiliser et vous n’aurez pas à couper l’ensemble de l’installation. Il suffit de couper le courant menant à l’appareil en question. Ce type de disjoncteur est pratique, mais n’est pas vraiment courant dans les maisons résidentielles. On en voit plutôt dans les bâtiments professionnels.

Disjoncteur différentiel

C’est un disjoncteur très efficace qui permet de prévenir facilement les risques d’électrocution. En fonction de son type, il est relié aux appareils électroménagers de grande envergure comme les lave-linges et aussi les prises électriques murales. Ce disjoncteur est le plus efficace sur le marché actuel et convient à la fois pour un usage domestique et professionnel à la fois. Tout va dépendre de votre budget et de vos besoins ainsi que des appareils dont vous disposez chez vous. C’est toutefois le choix recommandé à tous les foyers, en plus du disjoncteur de branchement.