Le point sur le disjoncteur divisionnaire

Vous voulez installer un disjoncteur divisionnaire vous-même ? C’est une opération facile et sans danger si vous suivez les règles de sécurité en vigueur. Dans cet article, nous vous montrons tout ce que vous devez savoir sur le remplacement ou l’installation de votre disjoncteur divisionnaire. En plus des étapes à suivre, vous aurez également des informations utiles à propos du disjoncteur divisionnaire, dont le prix.

Demandez gratuitement des devis pour vos travaux électriques

Le disjoncteur divisionnaire en bref

Le disjoncteur divisionnaire fait partie des appareils qui doivent figurer sur le tableau électrique d’une installation. C’est actuellement le dispositif utilisé pour remplacer les anciens coupe-circuits à fusible. Son rôle est le même : il consiste à couper le courant en cas de surintensité et de surcharge pour protéger tout le circuit qui est à son aval.

Où est installé le disjoncteur divisionnaire ?

Pour installer ou changer un disjoncteur divisionnaire, vous devez connaître son emplacement. Ce module protecteur est à installer sur le tableau électrique après l’interrupteur différentiel. C’est le dernier appareil avant le circuit à protéger.

À propos du calibre du disjoncteur

Le calibre du disjoncteur détermine l’intensité maximale à laquelle il doit s’enclencher. C’est une valeur exprimée en ampères. Le calibre se choisit en fonction de la puissance requise par le circuit à protéger. Il est souvent question de « points d’éclairages », de nombre de prises et d’appareils électroménagers. Il y a différents calibres allant de 2A à 63A pour ces circuits. Vous rencontrerez souvent des disjoncteurs du type disjoncteur divisionnaire 16A ou disjoncteur divisionnaire 63A.

Que dire du disjoncteur différentiel ?

Le disjoncteur différentiel est tout simplement un appareil qui est conçu pour être un disjoncteur divisionnaire et un interrupteur différentiel à la fois. Son plus grand d’intérêt est donc de n’avoir à installer qu’un seul appareil au lieu de deux. Un gain de place intéressant pour alléger le tableau électrique.

Réclamez plusieurs devis pour vos travaux électriques

Les étapes d’installation d’un disjoncteur divisionnaire

Installer ou changer un disjoncteur divisionnaire requiert les mêmes étapes. Pour le remplacement, vous avez l’avantage de voir le branchement du présent disjoncteur et juste le reproduire. Voici les étapes à faire pour installer votre nouveau disjoncteur divisionnaire :

  • Coupez le courant depuis le disjoncteur général : c’est la précaution indispensable. Pour en être réellement sûr, n’hésitez pas à vérifier si le jus est bien coupé à l’aide d’un multimètre.
  • Assurez-vous que le nouveau disjoncteur divisionnaire ne soit pas enclenché. Celui-ci doit être en position OFF avant l’installation. Une fois cela fait, clipsez le disjoncteur à son emplacement, le système de fixation peut être différent selon les rails pour disjoncteur. Il n’y a pas besoin de visser le disjoncteur divisionnaire.
  • Si vous ne connaissez pas le sens de positionnement du nouveau disjoncteur, vous pouvez vérifier avec ceux qui sont déjà en place.
  • Mettez en place les différents fils. N’oubliez pas que le bleu, c’est pour le neutre et le rouge ou marron est pour la phase. Sur les bornes automatiques du disjoncteur, vous avez juste à insérer les fils avec les bouts dénudés. Si vous disposez d’un ancien tableau, la fixation se fait à l’aide de vis.
  • Une fois les branchements faits, vous pouvez tester le circuit.
  • N’oubliez pas d’étiqueter le disjoncteur divisionnaire pour savoir quel circuit il alimente et protège.

Si vous avez des doutes sur votre capacité à réaliser ces étapes, apprenez-en plus sur les normes électriques à connaître.

100 % gratuit : devis pour vos travaux électriques

Prix et coût d’installation d’un disjoncteur divisionnaire

À chaque fois que vous installez un nouveau circuit dans votre maison, vous devez le protéger avec un disjoncteur divisionnaire. C’est le cas par exemple si vous avez besoin d’alimenter le circuit d’éclairage d’un grenier nouvellement aménagé. Le prix du disjoncteur divisionnaire varie entre 10 et 70 euros. Pour ce qui est de son installation, il faut compter à peu près entre 5 et 20 euros selon le prestataire.