Disjoncteur

Le disjoncteur (souvent épelé à tort disjonteur) est un élément indispensable de toute installation électrique, puisqu’il permet d’éviter un grand nombre d’accidents électriques, qu’ils soient physiques ou matériels. Travaux électrique se propose de vous en dire plus sur le disjoncteur électrique, son fonctionnement, son prix et ses spécificités.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux

Qu’est-ce qu’un disjoncteur ?

Comme son nom l’indique, le disjoncteur est un équipement électrique qui vous permet de « disjoncter » votre courant électrique. Il agit uniquement en cas de surcharge, et permet donc d’éviter les incendies ou accidents causés par une surintensité électrique dans votre installation.

Le disjonteur est de ce fait un élément primordial de votre installation électrique et de votre sécurité, car il permet à la fois de protéger votre équipement et d’éviter tout accident.

Un disjoncteur ne nécessite pas l’utilisation de fusibles. Quand il a coupé votre courant suite à une surcharge électrique, il vous suffit de trouver la solution à cette surcharge (par exemple débrancher l’appareil électrique qui a fait couper le courant), puis d’appuyer sur l’interrupteur du disjonteur pour relancer le courant.(Demandez gratuitement des devis de professionnels de votre région pour la pose de votre disjoncteur électrique)

Les différents types de disjoncteurs

Il existe plusieurs types de disjoncteurs, qui ont des sensibilités différentes :

  • Le disjoncteur thermique : va protéger votre installation contre les surcharges électriques.
  • Le disjoncteur magnétique : va protéger votre installation contre les courts-circuits.
  • Le disjoncteur électronique : va mêler des fonctions thermiques et magnétiques pour assurer une protection réglable de votre installation.
  • Le disjoncteur magnétothermique : va protéger votre installation contre les surcharges ET les courts-circuits.

Les différentes catégories de disjoncteurs

Il existe en tout et pour tout trois catégories de disjoncteurs différents :

  • Le disjoncteur général : parmi les plus courants, le disjoncteur général va protéger l’ensemble de votre installation. En cas de surchauffe, il coupe en effet tout le courant électrique de votre maison.
  • Le disjoncteur différentiel : un disjoncteur différentiel est indispensable pour votre maison, puisqu’il permet de protéger des courts circuits et des risques d’électrisation. Il va couper votre système à la moindre fuite de courant, et éviter ainsi les accidents grâce à sa haute sensibilité.
  • Le disjoncteur divisionnaire : un disjonteur divisionnaire va protéger une partie de votre installation électrique. En cas de surcharge, il vous permet ainsi de savoir quel circuit est responsable du problème, et donc de corriger la panne plus rapidement.

Des électriciens professionnels près de chez vous chiffrent gratuitement vos travaux

Le prix d’un disjoncteur électrique

La gamme de prix des disjoncteurs est très vaste, et dépendra des capacités et du modèle de disjoncteur électrique choisi. Notez qu’il est possible d’installer différents disjoncteurs sur un même tableau électrique, et que le prix total comprendra donc la somme des différents disjoncteurs.

De manière générale, le coût d’un disjoncteur se situe entre 10 et 150€ l’unité. C’est clairement le disjoncteur différentiel (extrêmement important pour votre sécurité et celle de vos proches) qui représente le haut du panier, avec des prix situé entre 50 et 150€.(Pour des devis précis et gratuits de professionnels de votre région pour la pose d’un disjoncteur électrique, cliquez ici!)

Comment brancher un disjoncteur ?

Le branchement d’un disjoncteur n’est pas une opération compliquée. Il est cependant préférable de faire appel à un électricien si vous souhaitez faire la mise en sécurité de votre installation électrique par un professionnel.

Voici comment brancher un disjonteur :

  1. Acheter un disjoncteur adapté : mieux vaut remplacer son disjonteur par un modèle de la même marque. Vérifiez donc les références du produit à acheter.

  2. Couper le courant : avant tout travaux sur votre installation électrique, il est indispensable de couper le courant. Vérifiez systématiquement que le courant est bien arrêté.

  3. Brancher le disjoncteur : votre disjoncteur se pose directement sur le rail adapté. Il se branche en théorie en premier sur un tableau électrique. Pour connecter les fils du disjoncteurs, il vous suffit de suivre les couleurs : le fil bleu se raccorde avec le neutre, et le fil rouge avec la phase.