De nombreuses personnes souhaitent installer l’électricité dans leur abri de jardin indépendant de leur maison. Il y a plusieurs raisons à cela : installer un système de lumières, brancher des machines électriques, en faire une pièce de vie…

Dans tous les cas, vous avez besoin d’électricité pour aménager et utiliser votre abri de jardin. Voici quelques conseils pour installer des prises de courant ou des points d’éclairage dans une cabane de jardin.

Pourquoi avez-vous besoin d’électricité dans votre abri de jardin ?

Cette question peut sembler étrange, mais elle vaut la peine d’être posée avant d’installer l’électricité dans votre abri de jardin. Après tout, un abri de jardin peut être utilisé comme une pièce supplémentaire dans la maison.

Votre abri peut être petit pour y stocker du matériel, mais peut aussi faire office de dépendance comme pièce de vie. Il est alors nécessaire de bien définir vos besoins en termes d’électricité.

Par exemple, vous pouvez avoir un grand jardin et vouloir brancher votre tondeuse électrique sur le secteur sans utiliser de rallonge. Certaines personne peuvent vouloir télétravailler dans un abri de jardin transformé en bureau de jardin. C’est une situation que l’on voit de plus en plus. Dans ce cas, vous aurez besoin de plusieurs prises pour les ordinateurs, les imprimantes, les chargeurs, etc. Dans ce cas, vous devrez également prévoir un chauffage pour les jours d’hiver. Si vous avez un garage à côté de l’abri de jardin, vous pouvez également installer une borne de recharge pour voiture électrique.

Avant d’appeler un électricien, déterminez vos besoins.

De combien de prises avez-vous besoin ? Où voulez-vous les placer ? Dans quel but ? Lorsqu’un électricien se rend à votre domicile, vous pouvez lui expliquer en détail votre projet de rénovation de de construction. Ils pourront alors vous donner une estimation précise du temps et du budget nécessaires à la réalisation du travail.

5 étapes pour installer l’électricité dans votre abri de jardin

1. Respecter la norme NF C 15-100

Que vous souhaitiez ajouter un simple point lumineux à votre abri de jardin ou installer un sauna, suivez la norme NF C 15-100. Par exemple, tous les circuits d’éclairage extérieur qui ne sont pas déjà reliés à des luminaires doivent être raccordés à une boîte de jonction.

En outre, les prises de courant extérieures doivent être situées à au moins 1 mètre du sol. En résumé, suivez toutes ces règles de sécurité lorsque vous installez l’électricité dans votre abri de jardin. Il est important de prendre ces règles en considération, que ce soit pour plus de sécurité lors de votre utilisation au quotidien ou dans le cadre d’une future revente de votre bien.

2. Déterminer l’emplacement des futures prises de courant

L’emplacement des prises de courant est souvent négligé. C’est pourtant l’une des parties les plus importantes du projet. C’est là que l’on détermine la disposition des circuits électriques et le travail général de l’électricien. Plus on ajoute de prises, plus le travail devient compliqué, mais il vaut mieux en avoir beaucoup que peu. Vous pouvez également envisager d’ajouter des prises externes, comme le montre l’image ci-dessus. Ils peuvent s’avérer utiles si vous souhaitez connecter une tondeuse à gazon ou un barbecue électrique. De la même manière, vous devez également choisir une ou plusieurs prises de courant.

3. Sélectionnez le type d’alimentation électrique de votre cabanon.

Si vous souhaitez alimenter l’abri de jardin en électricité, vous devrez choisir une alimentation électrique. Ici, vous disposez d’un grand nombre d’options :

  • L’alimentation publique en électricité (si l’abri de jardin n’est pas trop éloigné de la source d’énergie),
  • Si l’abri est trop éloigné du réseau électrique (s’il n’est pas possible de raccorder l’abri au réseau électrique, il est préférable d’avoir un fil de terre vers la maison (dans ce cas, vous n’avez pas besoin d’informer le fournisseur du raccordement électrique de l’abri),
  • Votre propre générateur d’électricité,
  • Ou un système photovoltaïque sur le toit de votre abri de jardin (gratuit). Cela est possible pour une utilisation occasionnelle ne nécessitant pour une grande source d’énergie. Par exemple pour un simple éclairage de l’abri

Si le cabanon n’est pas raccordé au réseau électrique public, il n’est pas nécessaire d’en informer la compagnie d’électricité,

4. Préparation de la connexion

La préparation de la connexion est importante, surtout si vous voulez économiser du temps et de l’argent. Tout d’abord, mesurez la distance entre l’abri et le compteur principal de votre maison afin de pouvoir faire passer le câble électrique sous terre.

Dans les jardins où les voitures ne peuvent pas accéder, enterrez le câble électrique à au moins 50 cm de profondeur. En outre, la distance entre les différents conducteurs doit être d’au moins 20 cm. Pour plus d’informations sur ces normes, voir NFC 15-100, paragraphe 529.5.

Consultez un spécialiste en électricité avant de préparer les travaux de câblage pour une rénovation électrique.

5. Faites appel à un électricien qualifié

Tout comme l’électricité est installée dans un abri de jardin, la profession d’électricien ne peut être inventée. Il convient donc de mentionner que vous ne devez pas effectuer cette réparation vous-même (à moins que vous ne soyez électricien).

L’électricité peut être très forte et donc très dangereuse pour votre vie. Assurez-vous que le prestataire qui intervient chez vous est accrédité par un organisme réputé tel que le COFRAC ou Qualifelec.

Raccorder son abri de jardin : combien cela coûte ?

Il est très difficile d’estimer le prix d’un raccordement électrique entre une maison et un abri de jardin. Cela dépend du nombre de connexions nécessaires et de la configuration du site. Toutefois, envisagez de demander plusieurs devis pour comparer les prix et incluez la réparation de votre allée et de votre pelouse dans le devis. Si des trous sont creusés, cela peut causer des semaines de dégâts à votre beau jardin !

Pour économiser sur ce type de projet, il est préférable de préparer le terrain vous-même et les travaux fastidieux comme creuser une tranchée avant l’intervention d’un professionnel.