Les étapes pour déclarer un sinistre pour dommage électrique

Les dommages électriques sont en général couverts par l’assurance dommage électrique. En cas de sinistre, vous devez agir rapidement et faire une déclaration de sinistre de dommage électrique auprès de votre assureur. La garantie dommage électrique vous permet d’obtenir réparation et indemnisation selon les garanties souscrites dans votre contrat d’assurance habitation. La déclaration doit se faire dans les 5 jours précédant le sinistre.

Gratuit : devis pour vos travaux électriques

Garantie dommages électriques : qu’est-ce que c’est ?

La garantie dommages électriques est souvent optionnelle et fait partie des contrats multirisques habitations. Cette garantie intervient notamment en cas de :

  • Court-circuit,
  • Surtension,
  • Sous-tension,
  • Dommage électrique occasionné par la foudre.

La garantie dommage électrique et la garantie incendie sont généralement complémentaires. Il est donc conseillé de bien lire le contrat pour connaître les limites de ces deux garanties. En outre, la garantie dommages électriques couvre les appareils électriques utilisés au quotidien comme :

  • Le four,
  • Le réfrigérateur,
  • Le téléviseur,
  • La plaque électrique,
  • Le lave-vaisselle, etc.

Pour être couvert, le dommage doit être causé par un dysfonctionnement sur le réseau électrique ou par la foudre. La plupart des assureurs garantissent les biens en dommages électriques si l’origine du sinistre est issue d’un changement de tension inattendu. Par exemple, si votre appareil électroménager a le moteur grillé suite à une surtension du réseau électrique. Par ailleurs, la garantie dommages électriques exclut les dommages relatifs à l’usure de l’appareil en rapport avec un problème interne ou à un défaut de fabrication.

Obtenez gratuitement des devis pour vos travaux électriques

Démarches pour déclarer un dommage électrique à son assurance

Pour déclarer un dommage électrique à votre assureur, vous devez suivre certaines démarches indispensables.

Avertir votre assurance

Cette déclaration peut être adressée à votre assureur par courrier recommandé. Il est également possible de la faire par courrier électronique ou par téléphone selon votre convenance. Mais ces deux moyens risquent de passer aux oubliettes. Sachez que cette déclaration peut aussi être adressée en ligne par le biais d’une application. Cette méthode permet d’ailleurs de transmettre directement des photos, et même une vidéo des dommages. Le délai pour déclarer un sinistre pour un dommage électrique est de 5 jours.

Réunir les preuves et les justificatives

Pour prouver les dommages électriques, vous devez fournir des preuves et des justificatifs. En effet, vous devez remettre à votre assureur l’état descriptif des dommages électriques. De même, les factures d’achat ou de réparation, les copies des contrats d’extension de garanties et autres documents prouvant les dommages, sont aussi exigés. Enfin, vous devez envoyer des photos des biens sinistrés avant et après en faisant un grand plan sur les parties endommagées si celles-ci sont visibles. En cas de surtension liée à votre fournisseur d’énergie, l’assureur peut demander à ce dernier une attestation de reconnaissance de la défaillance du courant électrique.

Conserver les preuves

Vous devez également prendre toutes les mesures nécessaires à la mise en sécurité de la maison. Ensuite, faites l’état des lieux des appareils abîmés et conservez en l’état l’appareil et autre matériel touché par le dommage électrique pour une éventuelle expertise. Évitez surtout de jeter les appareils électriques endommagés, car ils serviront de preuve formelle de ce qui s’est passé.

100 % gratuit : devis pour vos travaux électriques

Comment faire la déclaration de sinistre pour dommage électrique ?

Le moyen le plus sûr est d’envoyer votre lettre en recommandé avec accusé de réception. Vous devez y indiquer certaines informations comme :

  • Vos coordonnées personnelles,
  • Votre numéro d’assuré,
  • La date du sinistre suivie d’une description relatant les faits et leurs natures,
  • Le lieu du sinistre.

Une fois votre dossier envoyé, deux situations peuvent se présenter. Dans le cas d’un sinistre élevé, un expert mandaté sera chargé d’évaluer les dommages et fournir un montant global d’indemnité. Si les dommages sont légers, un simple devis de réparation établi par un professionnel indépendant ou désigné par l’assurance suffit.