Que faut-il savoir sur le détecteur de fumée ?

Le principal objectif d’un détecteur de fumée est d’alerter les occupants en cas de présence de fumée. Mais le détecteur de fumée est-il obligatoire ? Si oui, combien de détecteurs de fumée obligatoire faut-il dans un logement ? Depuis mars 2010, la loi impose un seul détecteur de fumée obligatoire par logement. Encore faut-il savoir comment installer un détecteur de fumée obligatoire.

Demandez gratuitement des devis de pose d’alarme incendie

Le détecteur de fumée est-il obligatoire ?

Un détecteur de fumée permet de détecter les particules de fumée présentes dans l’air. Cet équipement sert à protéger vous et votre logement d’un éventuel incendie. Chaque année, des centaines de personnes meurent dans un incendie domestique. Pour réduire au maximum ces accidents, la loi a rendu obligatoire l’installation d’un détecteur avertisseur autonome de fumée. Cette loi concerne toutes les habitations sans exception. Toutefois, aucune sanction n’est encore applicable en cas d’absence de détecteur de fumée dans un logement.

Par ailleurs, le détecteur de fumée obligatoire doit être conforme à différents critères techniques, à savoir :

  • Il doit répondre à la norme NF EN 14 604 relative au détecteur de fumée, c’est-à-dire que le dispositif doit avoir un niveau sonore minimal de 85 décibels pour une distance de 3 mètres.
  • Le détecteur doit disposer du marquage CE.
  • Les références du fabricant, la date de conception ou le numéro du lot du détecteur ainsi que le type de batterie utilisé doivent être marqués en caractère indélébile.

Réclamez plusieurs devis de pose d’alarme incendie

Les obligations en matière de détecteur de fumée obligatoire

Certains nombres d’obligations doivent être respectés en matière de détecteur de fumée.

Qui doit faire l’installation du détecteur de fumée ?

Le DAAF peut être mis en place par l’occupant de l’habitation, qu’il soit propriétaire, occupant à titre gratuit ou locataire. Il n’est pas obligatoire, en effet, de recourir aux services d’un installateur ou d’un électricien. Par contre, il revient au propriétaire non occupant d’installer le détecteur de fumée en cas de location meublée, de foyer et de logement de fonction. De même, il incombe au propriétaire-bailleur de payer le coût d’installation du détecteur de fumée. Il doit également veiller au bon fonctionnement du dispositif à chaque état des lieux d’entrée d’un locataire. Durant son occupation, c’est le locataire qui doit s’assurer de l’état de marche du détecteur.

Où installer un détecteur de fumée ?

Le dispositif de sécurité contre l’incendie doit être placé dans les parties privatives du logement. Il est préférable de l’installer dans un espace dégagé desservant les chambres comme le palier ou le couloir. Installer l’équipement près de la chambre permet d’avertir les résidents de l’incendie durant leur sommeil. En outre, le détecteur doit être fixé solidement au plafond ou sur le plus haut possible d’un mur tout en laissant quelques espaces avec celui-ci.

Combien de détecteurs de fumée faut-il ?

Un seul détecteur de fumée est obligatoire par logement. Cependant, si vous avez une maison à étage, il est obligatoire de disposer au moins d’un détecteur par niveau. Il est de même pour les logements spacieux où plusieurs détecteurs de fumée sont conseillés pour mieux se protéger des incendies. Il n’y a néanmoins pas de nombre minimum légal de DAAF par m².

Gratuits : devis de pose d’alarme incendie

Qu’en est-il de l’entretien du détecteur de fumée obligatoire ?

Une fois le détecteur de fumée installé, le résident se charge de tester le dispositif une fois par semaine pour s’assurer de son bon fonctionnement. Il s’occupe également de nettoyer de manière régulière le boîtier au moyen d’un chiffon sec pour garantir son état de marche lors d’un incendie. Si les piles sont à plat, un signal avertira l’occupant. En fonction de la qualité du détecteur de fumée, la pile peut durer de 1 à 10 ans.

En outre, l’équipement doit demeurer intact, sinon, il n’est plus considéré comme conforme aux normes de sécurité. Il doit donc être bien protégé en cas de rénovation des peintures. Si votre détecteur est peint, l’assurance peut décider de ne pas couvrir les dommages générés en cas d’incendie. Cela pourrait aussi vous intéresser de savoir comment éteindre une alarme incendie.