Quelles normes pour un tableau électrique ?

Le montage d’un tableau électrique ne doit pas se faire au hasard. C’est une tâche qui doit être minutieusement préparée et réalisée. D’ailleurs, elle doit se faire conformément à la norme de hauteur du tableau électrique. En clair, la hauteur d’un tableau électrique est fixée selon la norme NF C15-100. Vous devez donc réaliser le montage suivant les règles de l’art.

Recevez gratuitement des devis pour vos travaux électriques

La norme NF C15-100 du tableau électrique

Voulez-vous intégrer des modules à votre tableau électrique ou souhaitez-vous tout remplacer ? Dans ce cas, avant de vous lancer, il est impératif de vérifier les obligations de sécurité y afférentes. Le tableau électrique est la centrale de votre installation électrique. En effet, il a pour rôle de protéger et de contrôler les circuits qui composent le réseau de votre maison. Le but étant d’alimenter chaque pièce en équipements électriques en toute sécurité. Il est ainsi important de connaître qu’il n’existe pas de document pour chaque pièce de votre logement. Les recommandations pour votre tableau de répartition sont stipulées dans la norme en vigueur. 

Par ailleurs, la norme NF C15-100 régit le réseau électrique de votre maison. Elle édicte les obligations à savoir en termes de protection des biens et des personnes, mais aussi en matière d’installation et de positionnement des équipements dans chaque pièce. Tous les composants de votre installation sont concernés, y compris en ce qui concerne le tableau électrique.

Obtenez vos devis gratuits pour vos travaux électriques

Comment installer un tableau électrique ?

Si le tableau électrique est considéré comme le cerveau du réseau, vous comprendrez donc que sa mise en œuvre doit se faire avec soin. Certes, vous devez déterminer son emplacement, choisir ce qui doit le composer et raccorder chaque élément, le tout suivant la norme NF C15-100.

Choix de l’emplacement

Avant tout, il est indispensable de bien choisir où placer votre tableau électrique. Son emplacement doit être pertinent et sécurisé pour éviter tout risque. La norme NF correspondante vous livre deux indications précises :

  • D’un côté, votre tableau doit se placer sur une GTL ou gaine technique du logement.
  • D’un autre côté, la GTL elle-même doit être installée dans un espace technique logement virtuel.

Les composants du tableau électrique

Une fois l’emplacement déterminé, vous devez préparer les appareillages modulaires venant composer le tableau électrique. La norme NF C15-100 différencie les protections obligatoires des dispositifs facultatifs. Les protections obligatoires concernent les interrupteurs différentiels 30mA maximum et les disjoncteurs divisionnaires. Quant aux dispositifs facultatifs, il s’agit du parafoudre, du télérupteur, de l’horloge programmable, du transformateur, etc.

Le raccordement de chaque élément

Après les deux étapes citées précédemment, il est temps de passer au raccordement :

  • Commencez par couper l’alimentation au niveau du disjoncteur général.
  • Raccordez en premier toutes les terres.
  • Ensuite, connectez un par un les appareillages du tableau.
  • Connectez les peignes d’alimentations horizontaux et verticaux.

Enfin, veillez à bien identifier le circuit en utilisant un pictogramme placé au-dessus de chaque disjoncteur pour identifier chaque circuit.

Gratuit : devis pour tous vos travaux électriques

Dimension et hauteurs du tableau électrique

Le tableau électrique doit être installé de façon à le rendre accessible par les usagers, et ce, sans risque. La norme évoque également des hauteurs adaptées pour les handicapés. Généralement, les dimensions standards des différents coffres constituant le tableau électrique est de 250 mm de largeur, 225 mm ou plus de hauteur et inférieur ou égal à 200 mm de profondeur.

Pour ce qui est de la hauteur :

  • Le PC : l’emplacement de l’équipement de coupure d’urgence doit se trouver à une hauteur entre 1 m et 1,80 m dans les locaux des personnes âgées, 0,90 m et 1,30 m pour ceux des handicapés.
  • Le TR : le tableau de répartition doit se placer à une hauteur comprise entre 1 m et 1,80 m si le GTL est dans un coffret. Et 0,75 m et 1,30 m dans les locaux des personnes handicapées.
  • Le TC : le tableau de communication doit se placer à une hauteur de 0,05 m minimum et 0,05 m à 1,30 m dans les locaux des handicapés.

Il est ainsi essentiel de connaître la norme régissant le tableau électrique pour vous protéger ainsi que vos biens. De ce fait, il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel pour vos travaux d’électricité.