Conseils de choix d'un disjoncteur pour volet roulant électrique

La pose d’un disjoncteur dédié aux volets roulants électriques permet d’éviter les risques de surtension, de court-circuit et d’électrisation des utilisateurs. Vous devez donc bien choisir votre disjoncteur. Encore faut-il savoir quel disjoncteur pour volet roulant électrique choisir. Pour savoir quelle intensité de disjoncteur pour volet roulant électrique choisir, vous devez déterminer le type de câblage de votre store motorisé.

Demandez gratuitement des devis pour vos installations électriques

L’importance du disjoncteur pour un volet roulant électrique

En règle générale, les disjoncteurs servent à protéger votre installation et vos volets roulants en cas de surtension. De même, un disjoncteur divisionnaire de calibre 16 ampères garantit la protection de vos stores. Si par hasard, une forte pluie vient frapper votre volet et s’infiltre dans le caisson, le disjoncteur va instantanément couper l’alimentation. Ce dispositif remplit alors un rôle important pour prévenir les éventuels accidents domestiques.

On associe en général le disjoncteur à un interrupteur différentiel 30 mA de type AC en tête de ligne. De ce fait, le disjoncteur veille à la surveillance des dangers que constituent un court-circuit et une surcharge électrique. Il est à noter que les équipements électriques doivent toujours être connectés à la terre à l’aide d’un fil dédié. Chaque canal d’alimentation électrique doit ainsi disposer d’un fil de terre. Ce dernier est habituellement d’une couleur spécifique, notamment jaune ou vert. Cette règle ne s’applique cependant pas à un volet roulant électrique équipé d’une motorisation à double isolation qui possède uniquement deux fils, c’est-à-dire le neutre et la phase. La ligne d’alimentation des stores doit impérativement être placée sur un disjoncteur indépendant. Sinon, découvrez aussi ce qu’il faut faire si votre disjoncteur tombe en panne.

Devis gratuits d’installation électrique

Le disjoncteur adapté à un volet roulant

Le choix du disjoncteur va dépendre de plusieurs facteurs.

Le câble de section

Il vous faut savoir que le disjoncteur est placé sur le tableau électrique. Le branchement de votre volet roulant électrique devant être sous la protection d’un disjoncteur. Dans le cadre d’une alimentation avec un câble de section de 1,5 mm², un disjoncteur de 16 ampères suffit. Par contre, si le câble de section est de 2,5 mm², typique de ceux qu’on trouve dans les prises électriques, vous aurez besoin d’un disjoncteur de 20 ampères. Ces exigences relèvent de la norme NF C 15-100.

La puissance du volet roulant

En général, un volet roulant électrique possède une motorisation électrique de faible puissance. En effet, la puissance d’un store est comparable à celle d’un éclairage. Ce type de dispositif nécessite normalement une puissance inférieure à 10 ampères. Ce qui signifie que pour cette valeur, un disjoncteur de 16 ampères fera largement l’affaire. Cette intensité peut couvrir jusqu’à une puissance de 4 000 watts.

Le nombre de volets roulants par disjoncteur

L’alimentation électrique des volets roulants doit être connectée à un circuit dédié. Par exemple, un volet roulant ne peut pas se trouver sur le même circuit que l’éclairage. Le nombre de stores pouvant être protégés par un même disjoncteur dépend de la puissance de leur moteur. Moins énergivores, ils peuvent être plusieurs sur un circuit protégé par un disjoncteur 16 ampères dans la limite de la puissance admissible des conducteurs. En d’autres termes, pour des conducteurs de 1,5 mm², la puissance admissible se situe entre 2 300 watts et 3 680 watts.

Comparez des devis professionnels d’installation électrique

L’intérêt de créer au moins deux circuits par niveau de la maison

Bien que la norme n’exige rien en la matière, il est plus judicieux de créer deux circuits de volets roulants par niveau de la maison. Pour cause, lorsque tous les volets roulants sont couverts par le même disjoncteur, en cas de problème sur le circuit, il n’est plus possible d’ouvrir le moindre store. En créant deux circuits de volets roulants, au moins l’un des niveaux de la maison vous permettra d’accéder à l’extérieur.

C’est aussi une question de sécurité, car si un seul volet roulant est touché, tout le reste l’est aussi. Cela permet donc d’éviter de vous faire piéger dans votre propre maison. Si vous avez ainsi plusieurs étages, il est recommandé d’avoir au moins un circuit, c’est-à-dire un disjoncteur de volets roulants dédié pour chaque étage.