Test condensateur

En électronique, plusieurs composants entrent en jeu dans la fabrication d’appareils et de gadgets. Parmi ceux-là figure le condensateur. Cet article vous parle principalement du test sur un condensateur. En effet, selon l’usage du composant, s’il est défectueux, l’appareil qui l’utilise en tant que composant risque de ne pas fonctionner correctement.

Demandez des devis pour vos installations électriques

Qu’est-ce qu’un condensateur ?

Décrivons avant tout ce qu’est un condensateur. Il s’agit d’une pièce constituée de deux armatures conductrices en influence totale dites électrodes. Ces électrodes sont séparées par un isolant polarisable. Le terme condensateur peut à la fois faire référence à un composant électrique ou électronique. Ainsi, il existe plusieurs types de condensateurs selon la composition, à savoir le condensateur en :

  • Céramique multicouche,
  • Céramique disque,
  • Céramique tubulaire,
  • Film polyester multicouche,
  • Film polyester métallisé,
  • Polystyrène,
  • Polypropylène,
  • Électrolytique aluminium.

En outre, il existe également quatre catégories selon la qualité du diélectrique utilisé. Il y a :

  • Les condensateurs non polarisés. Ils sont de faible valeur, souvent en nanofarads ou microfarads.
  • Les condensateurs polarisés. Ils sont sensibles à la polarité de la tension électrique qu’on leur applique. Ils ont 2 bornes : négative et positive et dans ce cas, ils s’agissent de condensateurs techniques électrolytiques ou chimiques.
  • Les supercondensateurs non polarisés. Ils ont une grande capacité, mais de faibles tenues en tension.
  • Les condensateurs à capacité variables. Ils sont principalement utilisés dans la réalisation de filtre RLC (R : résistance, L : bobine, C : condensateur) réglables.

À quoi sert un condensateur ?

Un condensateur sert principalement à stocker des charges électriques sur les électrodes. Le stockage en question permet de stabiliser l’alimentation électrique, de traiter des signaux périodiques et de séparer le courant alternatif du courant continu. Les condensateurs sont très utilisés dans les circuits audio, syntonisés à bande étroite, convertisseurs (courant alternatif vers courant continu), temporisateurs et autres.(Pour tout projet d’installation électrique de votre côté, n’hésitez pas à utiliser notre formulaire pour recevoir des devis gratuits d’électriciens de votre région)

Comment tester un condensateur ?

Dans sa fonction de stabilisateur de courant d’alimentation, le condensateur réagit aux variations de tension en absorbant une partie de celle-ci lorsqu’elle dépasse un certain seuil. Et inversement, il se décharge lorsque la tension chute. Pour tester un condensateur, il faut d’abord le séparer du circuit auquel il est raccordé. Les quelques points suivants vont détailler les différentes phases de test d’un condensateur.

Décharger le condensateur

La première étape de test d’un condensateur est de décharger celui-ci. Pour ce faire, il vous suffit de mettre en contact les deux pôles du composant avec un élément métallique tel qu’une paire de ciseaux, une lame de tournevis ou d’autres pièces métalliques à votre disposition.

Calibrer le multimètre

Pour tester concrètement un condensateur, il faut utiliser un appareil appelé multimètre. Ce dernier possède souvent plusieurs fonctionnalités :

  • Calibrer votre multimètre afin d’avoir la fonction ohmmètre,
  • Allumer ce dernier,
  • Vérifier la continuité d’un circuit électrique ou électronique.

Demandez des devis pour vos installations électriques

Tester le condensateur et interpréter la mesure

Pour tester un condensateur, mettez en contact la pointe rouge de votre multimètre à la borne plus de votre condensateur et la pointe noire à la borne moins ou sur le corps du condensateur lui-même, selon le cas. Ce branchement permet d’obtenir des indications sur l’afficheur de votre multimètre. Deux cas peuvent survenir :

  • Le premier indique 10 millions ou plus, puis redescend à zéro. Ce qui signifie que le condensateur fonctionne correctement.
  • Par contre, si l’afficheur indique 0 et reste à cette valeur ou à la valeur 10 millions ou plus, dans ce cas, le condensateur est défectueux.

Actuellement, un nouveau condensateur cylindrique au lithium est produit par le japonais Shin-Kobe Electric Machinery. Il offre une faible autodécharge de l’ordre de 2 % en 1 000 heures à 60 °C pour une densité énergétique de 10,1 Wh/l et pouvant être traversé par des courants élevés jusqu’à 300 A. La température de fonctionnement est, selon le fabricant, comprise entre -20 °C et 80 °C.