Disjoncteur : comment savoir s'il est hors service ?

Le disjoncteur a pour rôle d’assurer la sécurité des lieux. La question qui se pose est : un disjoncteur peut-il être HS ? Certaines situations peuvent faire griller votre disjoncteur. L’origine d’une coupure de courant peut être un disjoncteur qui a sauté ou en panne. Si vous voulez savoir comment déterminer qu’un disjoncteur est en panne, vous devez vérifier et faire quelques tests.

Demandez gratuitement des devis pour vos travaux électriques

Principe de fonctionnement d’un disjoncteur

Le disjoncteur est un dispositif indispensable à toute construction qu’il s’agisse d’une maison, d’un local ou d’un bâtiment. Assurant le rôle de sécurité, il prévient contre les incendies et courts-circuits. Il permet aussi de contrôler la tension électrique pour éviter la surcharge des appareils. Cet appareil est comme une sorte de gardien du circuit électrique qui veille à la bonne gestion d’alimentation dans les lieux concernés.

Le disjoncteur est constitué de deux câbles, notamment un câble qui alimente le bâtiment en électricité depuis le réseau général et un câble qui permet de le rendre. Il existe aussi un disjoncteur différentiel associé au disjoncteur général. Celui-ci sert à renforcer la sécurité des circuits et occupants en prévenant les électrocutions éventuelles.

Devis gratuits pour vos petits travaux électriques

Comment déterminer qu’un disjoncteur est en panne ?

Deux ou trois astuces peuvent vous permettre de connaître si votre disjoncteur est HS.

Le disjoncteur est visuellement cassé

Si vous remarquez quelque chose d’anormal sur votre disjoncteur comme une manette cassée, un boîtier abîmé ou des vis détériorées, le remplacement de ces éléments est de mise. C’est certainement la cause de votre coupure de courant. Effectivement, le disjoncteur doit être en bon état pour qu’il puisse remplir son office. C’est une question de sécurité et cela vous permet également de le manipuler en toute sécurité.

Regarder l’état général du tableau électrique

Si vous avez des doutes quant au fonctionnement de votre disjoncteur, vous pouvez couper le courant du disjoncteur et ouvrir le tableau électrique pour vérifier les disjoncteurs et fils. Si vous remarquez visuellement des traces noires, un fil desserré ou autres anomalies, pensez à contacter rapidement un électricien qualifié. Ce dernier sera en mesure de diagnostiquer votre installation. Il déterminera la source de l’anomalie et changera les pièces concernées.

Tester le disjoncteur via un multimètre

Pour savoir qu’une panne vient du disjoncteur si aucun signe apparent ne le démontre, testez la continuité par pôle entre l’alimentation et la sortie au moyen d’un multimètre. Après avoir coupé le courant et démonté le disjoncteur, une manette abaissée indique l’absence de continuité entre l’amont et l’aval. Dans le cas contraire, il y a une continuité entre l’amont et l’aval. Cela permet de savoir que les fonctions mécaniques du dispositif sont opérationnelles. Pour votre sécurité, évitez de réaliser ces manipulations sous tension. Vous devez prendre toutes les précautions nécessaires ou faire appel à un électricien certifié.

Gratuit : devis pour vos petits travaux électriques

Les principales causes d’un disjoncteur HS

Au cas où votre disjoncteur sauterait, deux situations peuvent se présenter. D’un côté, une coupure de courant peut être constatée dans tout le quartier. D’un autre côté, la coupure de courant touche uniquement votre habitation. Dans ce cas, examinez votre tableau électrique pour vérifier si votre disjoncteur général a bien sauté. Si vous remarquez qu’il est en mode OFF, c’est que la coupure de courant vient effectivement de votre installation et non de celle du quartier.

Un disjoncteur HS témoigne automatiquement qu’un problème est survenu au niveau de votre installation électrique. Les raisons à cela peuvent être diverses, à savoir :

  • Une surtension électrique générée par des branchements d’appareils électriques trop nombreux. Par conséquent, le disjoncteur saute, car il est soumis à une tension plus élevée que celle qui lui a été initialement calibrée.
  • Une puissance électrique trop faible. Dans ce cas, un nouveau calcul de votre consommation électrique s’impose. Bien choisir la puissance de votre compteur électrique est très important.
  • Un défaut à la terre,
  • Un court-circuit.

Néanmoins, recourir aux services d’un professionnel est vivement conseillé dans ce genre de situation.