Les essentiels à savoir sur le circuit électrique d'une cuisine

La cuisine est la pièce centrale d’une habitation. Haut lieu de vie, elle est non seulement conçue pour préparer les repas ou passer des moments en famille, mais aussi pour recevoir les convives. Une raison de plus pour vous inciter à être strict sur l’installation de votre circuit électrique cuisine. Découvrons ce qu’il y a à savoir sur la norme à suivre.

Demandez gratuitement des devis d’installation électrique

La norme NFC 15-100 pour garantir la sécurité des occupants et des biens

Bien que dans l’ensemble, la norme NFC 15-100 régit toutes les pièces de la maison, elle s’applique plus particulièrement à celle de la salle de bain et de la cuisine. Comme la cuisine est considérée comme une des pièces les plus accidentogènes, y respecter les normes d’installation électrique est impératif. Effectivement, elle présente au moins un point d’eau, mais aussi de multiples appareils électroménagers s’y trouvent.

La NFC 15-100 est donc un document qui réunit l’ensemble des normes d’installation de prises électriques d’une cuisine ainsi que les règles à suivre pour leur bon fonctionnement. Comme les appareils électriques sont toujours branchés, l’installation électrique a pour but d’éviter les risques d’incendie en même temps que les courts-circuits. Mais ce que nous craignons par-dessus tout dans la cuisine, ce sont les coups de jus.

Devis 100 % gratuits pour votre installation électrique

Quelle est la norme à suivre pour les prises électriques dans la cuisine ?

L’emplacement des prises électriques ainsi que leur nombre sont déterminés par la norme NFC 15-100. Comparées aux autres pièces de la maison, les prises de la salle de bain et de la cuisine sont plus nombreuses. Entre le réfrigérateur, la cafetière électrique, le four, la hotte aspirante, le réchaud électrique et tout autre appareil de cuisson, l’on ne sait plus où se donner la tête. Si les prises multiples étaient l’équipement phare de la cuisine, leur usage est actuellement prohibé.

Ainsi, pour assurer le confort ainsi que la fonctionnalité, le nombre de prises est déterminé à l’avance par la norme NFC 15-100. Pour une pièce de 4 m², le nombre de prises minimum conseillé est de 3. Ce qui n’est pas le cas d’une pièce supérieure à 4 m² où il faudra au moins 6 prises. Mis à part cela, il faut savoir que toutes les prises ne sont pas adaptées à un usage pour la cuisine. Pour ce faire, préférez les prises de type RJ 45.

Réclamez plusieurs devis gratuits d’installation électrique

Quelles sont les normes relatives à l’emplacement des prises électriques ?

Pour rappel, l’électricité et l’eau ne font pas bon ménage. Toutefois, cela ne signifie pas que vous allez vous priver de vos appareils électroménagers. Pour un usage sécurisé et pour éviter les risques liés à l’électrocution due aux éclaboussures d’eau, il est conseillé de placer vos prises électriques à la bonne hauteur.

À quelle hauteur placer les prises 16 A et 32 A ?

Pour protéger vous et vos biens, la hauteur recommandée est de 9 cm du sol pour les prises 16 A. Ce qui n’est pas le cas pour les prises 32 A où la distance minimale est de 12 cm. Ces dernières peuvent être placées jusqu’à une hauteur de 1,30 m du sol.

Combien de prises placer sur le plan de travail ?

Comme les électroménagers sont utilisés sur le plan de travail, la moitié d’entre eux doivent être placés à 8 cm du plan de travail. Toutefois, assurez-vous de n’en placer aucun au-dessus d’un évier ou d’une plaque de cuisson.

À quelle hauteur placer la hotte de cuisson ?

Comme ce matériel est un indispensable dans toutes les cuisines modernes, sa présence n’est pas étonnante. En fonction de la hauteur du logement, elle peut se placer jusqu’à une hauteur de 1,80 m. N’oubliez pas de poser un disjoncteur prise cuisine afin de protéger tous vos appareils électroménagers.