Disjoncteur différentiel.

Le disjoncteur différentiel, qu’on surnomme parfois différentiel électrique, est un élément clef pour la protection d’un coffret électrique. Il est donc très important de sélectionner son disjoncteur différentiel avec attention. Aujourd’hui, Travaux Electrique vous renseigne et vous en dit plus sur le choix d’un différentiel électrique.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux >>

Tout savoir sur le disjoncteur différentiel

Si vous cherchez la définition d’un différentiel électrique, vous êtes au bon endroit ! Il faut savoir en premier lieu que le terme différentiel électrique va généralement concerner le disjoncteur différentiel, élément d’une installation électrique que nous vous présentons sur ce lien.

Voyons ensemble ce qu’il faut savoir sur le disjoncteur différentiel :

Qu’est-ce qu’un différentiel électrique ?

Un différentiel électrique sera tout simplement un écart d’intensité entre l’entrée d’un circuit électrique et sa sortie. C’est ce que va mesurer un disjoncteur différentiel.

Il est important de savoir repérer les différentiels électriques, car une différence d’intensité entre deux points d’un circuit est synonyme d’un problème électrique (surintensité, électrocution, etc.).

En effet, un circuit électrique en utilisation normale recevra la même intensité en entrée qu’en sortie.(Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux électriques)

Le fonctionnement du disjoncteur différentiel

Le disjoncteur électrique est un élément vital de toute installation électrique. Installé dans un coffret électrique, cet élément va analyser le courant et vérifier qu’il n’existe aucun différentiel électrique dans une installation.

Si le disjoncteur différentiel reperd un écart de courant entre l’entrée et la sortie d’un circuit, il va automatiquement couper ce circuit. Cela va permettre de limiter les risques d’accident électrique, comme les incendies et les électrocutions, et de protéger l’ensemble des appareils électriques qui sont vulnérables aux variations d’intensité.

Pour exemple, si vous vous électrocutez, une partie du courant va se transmettre en vous. Le disjoncteur différentiel percevra donc une intensité moindre à la sortie. Il coupera donc immédiatement le circuit, et vous protègera de l’électrocution.

Le disjoncteur électrique va ainsi protéger la maison contre :

  • Les surcharges
  • Les courts-circuits

Des électriciens professionnels de votre région vous chiffrent gratuitement vos travaux >>

Les différents modèles de disjoncteur

On peut trouver différents modèles de disjoncteurs, adaptés à plusieurs types d’utilisation :

  • Le disjoncteur magnétothermique : est un appareil standard, qui sera utilisé dans la plupart des cas. Il permet de protéger des électrocutions et des courts-circuits.
  • Le disjoncteur magnétique : est un appareil conçu pour protéger un circuit de surintensité. Il sera posé sur des circuits de transformateurs, par exemple.
  • Le disjoncteur électronique : est un appareil qui va permettre de régler un seuil de protection précis, pour protéger une installation des surcharges ou des courts-circuits.
  • Le disjoncteur différentiel : est un disjoncteur classique, qui va mesurer les écarts de courant dans toute votre installation électrique. Ils protègent des surcharges, des courts-circuits ou des électrocutions.

Aujourd’hui, on voit également apparaître les interrupteurs différentiels, qui permettent de protéger non pas l’ensemble d’une installation, mais une partie bien particulière. Cela permet d’offrir une protection plus précise de votre maison.

S’il est possible d’installer un disjoncteur électrique seul, il reste recommandé de confier sa pose à un électricien. N’allez pas vous mettre en danger si vous n’avez jamais effectué de travaux d’électricité !

Le prix d’un disjoncteur différentiel

Le coût d’un disjoncteur différentiel va rarement dépasser les 200€. En effet, le prix d’un disjoncteur différentiel sera généralement situé entre 100 et 150€ pour une installation électrique de taille moyenne.

Les tarifs seront nettement plus élevés si vous optez pour des interrupteurs différentiels, dont les coûts se situent entre 50 et 70€ l’unité en moyenne (sachant qu’une installation électrique sera souvent équipée de plusieurs interrupteurs différentiels.

À ces tarifs, il faudra ajouter le coût de pose du disjoncteur différentiel. On considère que le prix de pose d’un disjoncteur différentiel se situera entre 200 et 300€ en moyenne, fourniture comprise.(Pour des devis gratuits de professionnels de votre région pour la fourniture/ la pose d’un disjoncteur différentiel, cliquez ici!)

Vous en savez désormais plus sur les différentiels électriques et sur l’achat des disjoncteurs différentiels ! N’hésitez pas à continuer votre visite de notre site, par exemple en lisant nos conseils pour la rénovation de votre installation électrique.