Changer disjoncteur.

Toute installation électrique en France doit être équipée d’un disjoncteur électrique. Et pour cause, l’installation d’un disjoncteur va permettre de sécuriser une installation en limitant les risques de court-circuit. Dès lors, il sera vital de savoir comment installer un disjoncteur lorsque l’on veut s’occuper seul de son installation électrique. Nous vous en disons plus !

Demandez des devis gratuits pour vos travaux >>

Le rôle d’un disjoncteur différentiel

Les normes électriques françaises imposent l’utilisation d’un disjoncteur différentiel dans toutes les installations électriques. Et pour cause, un disjoncteur permet de limiter grandement les risques d’incendie et d’électrocution.

Le disjoncteur va systématiquement comparer les valeurs d’entrée et de sortie du courant électrique. Cet appareil indispensable va couper votre courant si ces deux valeurs ne sont pas égales, et ainsi éviter les situations de surintensité de votre installation électrique.

Il est indispensable d’installer un disjoncteur en même temps que n’importe quelle installation électrique. Une installation non équipée d’un disjoncteur ne respectera pas les normes électriques (consulter cet article pour plus d’infos), mais sera aussi et surtout très dangereuse.(Demandez gratuitement des devis d’électriciens professionnels de votre région pour l’installation d’un disjoncteur électrique)

En règle générale, le disjoncteur différentiel sera le premier élément posé de votre tableau électrique. Il peut cependant être nécessaire de le remplacer dans certains cas.

Peut-on faire l’installation d’un disjoncteur seul ?

Comme toujours, il n’est pas interdit d’installer un disjoncteur sans passer par un électricien professionnel. Si vous devez simplement poser ou changer de disjoncteur différentiel, il devrait être possible d’effectuer cette tâche seul (à condition de respecter les règles élémentaires de sécurité).

En revanche, si l’installation du disjoncteur se fait dans le cadre de la pose d’un tableau électrique neuf, il s’agit d’une tâche qui doit être réservée aux personnes déjà habituées à des travaux électriques.

Si vous n’êtes pas expérimenté en la matière, nous vous conseillons de choisir un électricien qualifié, qui sera le mieux à même d’installer ou de rénover votre installation électrique.

Notre site peut vous permettre de recevoir les meilleurs devis d’électriciens pour tous vos travaux.

Des professionnels locaux vous chiffrent gratuitement vos travaux d’installation électrique >>

Le matériel nécessaire pour l’installation d’un disjoncteur

Pour poser un disjoncteur, vous aurez besoin :

  • D’un disjoncteur adapté à votre installation électrique
  • D’un voltmètre
  • De bottes en caoutchouc

Si vous devez remplacer votre disjoncteur actuel, assurez-vous d’acheter exactement le même modèle, en vérifiant la marque des éléments déjà installés.

Comment installer un disjoncteur ? La méthode !

Brancher un disjoncteur différentiel n’est pas forcément la tâche la plus complexe sur une installation électrique. Voici les différentes étapes par lesquelles vous devrez passer :

1) Éteindre le courant

Avant toute modification de votre installation, il faudra vous assurer que le courant est parfaitement coupé. Mettez le disjoncteur en position off. C’est une précaution essentielle avant tous les travaux électriques. Porter des bottes en caoutchouc vous permettra également d’être protégé.

Autre détail important, faites en sorte d’acheter un disjoncteur différentiel de la même marque que vos autres équipements électriques. Cela va attirer la compatibilité et le fonctionnement de votre disjoncteur.

2) Brancher le disjoncteur

Avant toute chose, testez le disjoncteur à l’aide d’un voltmètre. Aucune tension ne devra être enregistrée.

Le disjoncteur différentiel doit être placé sur le rail adéquat. Il s’agit du tout premier module d’un tableau électrique, puisque c’est lui qui va contrôler les autres.

Il devra donc être situé en amont des autres éléments contenus dans votre coffret électrique.

3) Raccorder le disjoncteur

Le disjoncteur différentiel doit être raccordé en respectant le code couleur des fils électriques. Le neutre (fil bleu) et la phase (fil rouge) doivent être raccordés au circuit que vous devez protéger.

Naturellement, la mise à terre de l’installation doit être parfaitement aux normes pour que le disjoncteur fonctionne correctement.

Pour d’autres conseils sur la rénovation d’une installation électrique, vous savez où cliquer !