Disjoncteur : quel est son prix ?

Le disjoncteur peut rencontrer plusieurs types de défaillances. En cas de disjoncteur défectueux, vous devez le remplacer. Mais vous vous demandez sûrement comment savoir si un disjoncteur est HS ? Pour tester un disjoncteur, vous devez utiliser un multimètre. S’il est défectueux, vous devez changer le disjoncteur électrique. Le prix d’un disjoncteur dépend du modèle auquel vous allez ajouter le prix de changement.

Recevez plusieurs devis pour vos travaux électriques

À quoi sert un disjoncteur électrique ?

Le disjoncteur est un dispositif permettant de couper le courant en cas de court-circuit ou de surintensité. Il est mis en place sur le tableau électrique de votre installation. Cet appareil fonctionne selon le même principe qu’un interrupteur, mais il se déclenche de manière automatique. Tous les circuits et appareils électriques doivent impérativement être reliés à un disjoncteur pour les protéger des courts-circuits. Ces derniers ont lieu lorsque deux conducteurs de polarités différentes sont en contact, occasionnant ainsi une surintensité excessive. Le champ magnétique créé par cette surintensité ouvre les contacts du disjoncteur.

Une installation bien protégée compte bon nombre de disjoncteurs. Ce dispositif protège également contre les surcharges. Si vous mettez en marche plusieurs appareils en même temps, la puissance utilisée peut être dépassée et causer une coupure générale. C’est pourquoi, des disjoncteurs divisionnaires sont reliés à chaque zone du logement. Des disjoncteurs différentiels existent aussi pour protéger les personnes en contact avec des masses métalliques. Pour assurer le bon fonctionnement de votre disjoncteur, il est recommandé de le vérifier périodiquement. En cas de dysfonctionnement, vous devez le remplacer.

Demandez gratuitement des devis pour vos travaux électriques

Les différents types de disjoncteurs

Il existe en tout trois principaux types de disjoncteurs avec chacun leur rôle précis. Retrouvez les détails ci-après.

Le disjoncteur général

Le disjoncteur général, aussi appelé disjoncteur de branchement, est obligatoire sur tout système électrique. En effet, tous les tableaux électriques doivent en posséder un, branché sur une gaine technique du bâtiment. En principe, il est posé entre le compteur qui produit le courant et les circuits ou module qui le partage. Le disjoncteur général est considéré comme le pilier de la sécurité électrique de votre maison. Vous devez passer par lui pour stopper ou assurer l’arrivée du courant en cas d’anomalie, automatiquement ou manuellement.

Le disjoncteur différentiel

Le disjoncteur différentiel garantit la sécurité de toutes les installations électriques secondaires comme les luminaires ou les prises électriques. Très sensible aux variations électriques, il se désactive en cas de changement anormal d’intensité du courant comme la surtension, la fuite de courant et autres. Ainsi, l’arrivée du courant dans les machines qu’il alimente est coupée. Cela permet d’éviter d’éventuels accidents tels que l’électrocution. En installant un disjoncteur différentiel, l’activation du disjoncteur général n’est plus obligatoire. Il peut suffire à protéger votre circuit électrique.

Le disjoncteur divisionnaire

Le disjoncteur divisionnaire, quant à lui, permet de sécuriser les prises électriques et tout autre branchement de ce genre. Il est installé en aval du disjoncteur différentiel. Ce type de disjoncteur offre une protection plus localisée des appareillages. Il détermine, certes, le circuit à l’origine du problème et agit en conséquence. Cela facilite énormément le travail de l’électricien en cas de panne. Les disjoncteurs divisionnaires sont les plus petits et les plus nombreux sur un tableau électrique.

Devis gratuits et sans engagement pour vos travaux électriques

Quel est le coût d’un disjoncteur

Voici un tableau récapitulatif du prix d’un disjoncteur en fonction du modèle :

DésignationPrix
Disjoncteur de branchementEntre 60 euros et 130 euros hors pose
Disjoncteur différentielEntre 20 euros et 200 euros hors pose
Disjoncteur divisionnaireEntre 10 euros et 70 euros hors pose
Pose d’un disjoncteur général ou différentielEntre 10 euros et 20 euros
Pose d’un disjoncteur divisionnaireEntre 5 euros et 50 euros par pièce
Remplacement d’un disjoncteurEnviron 20 euros

Que cela soit une installation neuve ou une rénovation, la pose d’un disjoncteur est indispensable. Le prix d’un disjoncteur varie en fonction de son type. À cela s’ajoute également le prix de pose qui varie selon plusieurs paramètres.